Usine Kugler (FAK)

année(s) de participation: 
2015

La Fédération des artistes de Kugler, La FAK, a été constituée à l'Usine Kugler, Genève, le 26 octobre 2009. Elle regroupe 8 associations d'artistes, soit 220 personnes actives dans les domaines des industries créatives: la recherche, la conception, les arts plastiques et sonores, le design, les arts appliqués et l'artisanat. Elle abrite des ateliers et des lieux ouverts aux publics (Fonderie, espace Kugler, ...) dans l'ancienne usine de robinetterie Kugler à la Pointe de la Jonction. LA FAK défend les intérêts de ses associations membres et la pérennité du bâtiment l'Usine Kugler afin qu'il puisse y accueillir encore longtemps de nombreux ateliers artistes. Par ce biais, elle soutient l'émergence de créatrices et de créateurs de talent qui font rayonner le canton de Genève en alimentant sans relâche une place culturelle forte et de qualité.

Les associations et ateliers collectifs au sein de l'Usine Kugler qui ouvrent leur portes:

Delphine Depres

Ma pratique artistique s'articule autour de la vidéo agencée en dispositifs qui s'actionnent ou non lors de performances. Je mets en scène des matériaux dits « pauvres » mais pourtant chargés, en tant que ressources, d'une symbolique forte dans notre société : sables, eau, charbon, vent, bois, papiers de toutes sortes que je filme et re-projette simultanément de manière à créer une tension dramatique entre le geste en direct, dérisoire, et la grandiloquence de l’image projetée.

Gianluigi Maria Masucci

I divide my work in 2 groups according to the techniques and types used. The 1st group, which involves painting and video, is based on the presence of human beings in the space. This is a research on the change of status, on the non-verbal language, on the traces that bodies leave physically and ethereally. From these paintings I create videos and immersive installation. The 2nd group consists in projects and experiences that can be repeated in different places.

Laurence Felder

Mon travail est principalement constitué d’œuvres textiles.C’est une histoire de lien avec le naturel, le déjà vécu et l’invisible, une histoire de ce qui lie les gens, un mélange de rites sans âges, de traditions instinctives, de fragments d’existences, une sorte d’inconscient collectif du geste qui raconte. Pour qu’émerge un maximum de forces positives. (Laurence Felder, juin 2015)

Fanny Garcier

Artiste pluridisciplinaire, Fanny Garcier s'intéresse au conditionnement de l'individu et à travers lui, aux failles de notre système sociétal. Elle tente de mettre en évidence les contradictions entre le culte de la réussite et l'inhumanité qui lui est sous-jacente.

Isabelle Schnederle

Ma recherche actuelle dans la céramique se construit à partir des objets utilitaires, pratiques : des bols, des tasses, assiettes… L’usage quotidien devient départ d’un voyage qui va amener l’utilisateur à un toucher ludique, sensoriel… petit à petit habité par les diverses matières, formes et surfaces qui vont rendre poreux le geste quotidien à la matérialité initiale de ce qui constitue les objets.

Anja Seiler

Anja Seiler, céramiste et plasticienne, concentre actuellement son travail autour du thème de l’ancrage et l’enracinement. L'argile lui sert de matière première, l’utilisant entre autre pour sa mémoire archaïque, qu’elle confronte avec les phénomènes physiques comme par exemple la gravité, la concentration et d’autres forces d’attraction.

Danni Hindle

Mon projet « Captifs de l’étrange machine » explore des comportements souvent considérés comme incompatibles avec la culture dominante. Ce travail me donne l’occasion de jouer avec les notions de masculinité et de féminité. Mes images s’interrogent sur la vérité qui émane d’un corps nu et proposent une perception personnelle du corps de la femme et de celui d’un homme. Pour moi, la première manifestation de l’existence humaine se révèle dans les profondeurs tissulaires de la chair.