Nicolas Noverraz

Conduire les gens à prendre position par rapport à ce qui est communément considéré comme beau, leur faire oser admettre qu’ils puissent trouver belles des choses mal connotées socialement et ainsi s’extraire des standards imposés par la société. Suivant les thèmes choisis, j’attends une sorte de prise de conscience collective en rapport à ce que l’humain rejette dans son environnement. Ces rejets ayant deux facettes opposées, ils peuvent à la fois être visuellement beaux et monstrueux dans ce qu’ils représentent pour l’avenir de l’environnement.

Artiste membres de la SSBA-GE.

Atelier / Collectif: